projet du lac

Juillet 2018 : Le projet du lac...


Le hasard ou bien la chance nous a permis de découvrir au centre de la France un vaste site sauvage et naturel exempt de toute activité humaine propre a influer sur les écosystèmes.
Ce lieu est le pourtour d'un lac construit et exploité pour la production d'électricité. De part sa fonction et surtout sa topologie, il est resté depuis sa création dans les années 40 protégé des agressions humaines, ne connaissant pas d'autre installation industrielle, agricoles (autre que du pâturage) ni même simplement d'habitations. L'exploitation hydroélectrique (après le grand chamboulement des travaux du début et de sa mise en eau) n'a strictement eu aucun impact sur l'environnement terrestre proche : Et c'est cet environnement qui nous intéresse.
Voici donc quatre-vingt ans que la nature a pleinement repris ses droits et a pu s'épanouir librement. Une fois la contemplation des premiers instants passée, très vite nous avons commencé à imaginer un projet d'étude, que nous voulons très ambitieux, rapidement et spontanément baptisé « Projet du lac. »
En effet, cette chance nous voulons la saisir pour mesurer l'impact de l'installation d'un rucher d'abeilles d'élevages ( Apis mellifera), par opposition aux abeilles sauvages et autres pollinisateurs, sur l'environnement. Il n'est bien sûr pas question d'accuser la petite abeille qui nous fait du miel de quoique ce soit mais simplement de mesurer son incidence sur un écosystème en place. Dans notre esprit il est forcement salutaire et grandement bénéfique d'implanter des abeilles en un lieu donné, mais sait-on ce qui se passe vraiment à l'échelle des autres insectes butineurs et quels impacts et modifications cela peut avoir sur la flore sauvage ?
Cette étude devra être menée sur un temps relativement long pour être significative. Après avoir réuni une équipe de scientifiques à la hauteur d'un tel travail nous allons quantifier et inventorier faune et flore qui s'épanouissent librement en ce lieu. Ensuite seulement, nous introduirons l'abeille Apis mellifera afin de constater les variations et modifications réelles en comparaison avec les prévisions possibles et supposées.
A ce jour nous travaillons à la première phase, celle de l'inventaire des biotopes en places. Nous nous proposons sur le blog du site de l'AMPA de donner au fil du temps des nouvelles de l'avancée de nos travaux.



Site web ID-Alizes

Facebook
Rejoignez-nous
sur Facebook !
Instagram
Rejoignez-nous
sur Instagram !
Instagram
Rejoignez-nous
sur Linkedin !