L'apithérapie



Et si le plus vieux métier du monde c'était apithérapeute !
Des écrits découverts en Irak, de fragiles tablettes datant de deux milles ans avant Jésus Christ, en attestent. L'utilisation de miel de cire et de propolis dans les civilisations sumérienne et égyptienne en sont autant d'exemples. Ces dernières connaissaient les vertus désinfectantes de la propolis et du miel qu'elles employaient au cours du long processus d'embaumement.

Hippocrate, médecin Grec né en 460 avant JC, (de nos jours le serment des médecins porte encore son nom), appliquait du miel pour soigner les brûlures.

Dans son ouvrage De Materia Medica Penadios Dioscoride, médecin des légions romaine de Néron (né vers 40 et mort vers 90 de notre ère), préconise le miel pour soigner les blessures. Il préconise également la propolis et la cire en complément de plantes dans des préparations complexes pour le traitement des yeux, des blessures infectées et des maux de ventre. Plus tard, aux abords de l'an mil, Avicennes parlera de la cire noire (il appelait ainsi la propolis) dans diverses préparations de remèdes et d'onguents. La liste est longue, Arnaud de Villeneuve, Gui de Chauliac, au moyen âge utilisaient les produits de la ruche. A ces époques, point d'antibiotiques, le miel sur une plaie évitait la gangrène.

Benoît Collard, chirurgien Luxembourgeois, mentionne des cas de soldats soignés "au miel" durant la première guerre mondiale. Il y a aussi ces rebouteux et parfois même des médecins de campagne qui, il n'y a pas si longtemps, pour soigner des rhumatismes trop douloureux "piquaient à l'abeille".

Mais les travaux scientifiques sur l'apithérapie, particulièrement sur le miel, ne datent que de 1936 avec les publications d'Hoffman et von Gozenbach étudiant les effets du miel en cicatrisation des plaies. C'était un début, puis vient durant les années 50 le Professeur Rémy Chauvin travaillant sur les propriétés du pollen et pour n'en citer qu'un, plus proche de nous, le professeur Descottes qui a su imposer dans son service de chirurgie, au CHU de Limoges, les pansements au miel. Oui vous avez bien lu, des soins au miel dans un CHU ! L'apithérapie progresse, chaque jour un peu plus, pas à pas mais sûrement.
Pour en savoir un peu plus sur ce sujet je vous invite à consulter le site :
  www.apitherapie.info et à lire L'ABC de l'Apithérapie

Site par ID-Alizés